« A découvert – Tome 2 : A quelques secondes près »

 

[CHRONIQUE N°27] A découvert, T.2 : A quelques secondes près

Harlan Coben

 

Hey ! Comme promis, on se retrouve aujourd’hui avec la suite de « A découvert » : « A quelques secondes près » ! Et c’est avec joie que nous retrouvons Mickey Bolitar et ses deux fidèles acolytes, Ema et Spoon !

9782265092518

Comme je m’y attendais, il était tout aussi bien que le premier ( chronique de  » A découvert  » –> ici ) , voire mieux !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Résumé :

« À 16 ans, Mickey Bolitar a déjà vécu son lot de tragédies : la disparition de son père, les difficultés de sa mère à surmonter le choc, l’installation chez son oncle Myron avec qui il ne s’entend pas. Des questions sur le passé de ses parents et sur ce qui est vraiment arrivé à son père le taraudent. Et le cauchemar ne s’arrête pas là. Ce matin, ce sont les policiers qui le réveillent pour lui apprendre une terrible nouvelle : son amie Rachel a été prise dans une fusillade. Il doit absolument découvrir ce qui lui est arrivé. Pour cela, il peut compter sur le soutien de l’énigmatique Ema et du déjanté Spoon.
Comme son oncle Myron, Mickey ne renonce jamais quand il est question d’aider les siens, mais comment les protéger s’il ignore de qui et de quoi exactement ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un p’tit conseil pour commencer : lisez le 1er tome avant parce que ce second tome rentre dans le vif du sujet dès le début et, si on n’a pas lu « l’avant », eh bien c’est difficile de comprendre « l’après », si vous voyez ce que je veux dire ! Mais cet inconvénient a, comme toute chose, ses avantages : ici, pas de place à l’ennui et l’intrigue est immédiatement mise en place, de sorte qu’on est très vite plongé dans l’histoire

L’enquête menée précédemment semble s’être un peu calmée mais certains questions restent inachevées… Mickey cherche toujours l’ambulancier qui a emmené son père le jour de sa mort mais sans grande conviction… Jusqu’au jour où il apprend que Rachel, une amie qui l’a épaulé durant leur dernière enquête, a été prise dans une fusillade et… Tout recommence ! Sans compter le fait, que Mickey se trouvait dans la maison de la femme chauve-souris lorsqu’elle a brulée et qu’il n’était pas seul… L’ambulancier ( ou le boucher de Lódz, comme vous voulez ) était là lui aussi ! Ça y est, c’est sûr, l’enquête reprend pour de bon ! Mais quand on a pas grand chose pour débuter, c’est pas facile-facile de trouver l’auteur de la fusillade et encore moins les raisons qui l’ont poussé à faire cela !

Pendant ma lecture, je me suis surprise à suspecter n’importe qui et n’importe quel acte me semblait louche ! N’importe qui, sauf l’auteur du crime, que j’ai découvert à la fin non sans surprise ! C’est cela que j’apprécie chez Coben : on a beau imaginer tous les scénarios possibles, on est toujours surpris par le final auquel on a, bien sûr, jamais pensé !^^

Du côté des personnages, j’ai été très contente de retrouver des personnages familiers et toujours aussi bien recherchés et approfondis ! On en découvre même un peu plus sur certains ( Ema en particulier ! 😉 )…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour conclure…

Un livre qui n’en démord pas et qui nous captive jusqu’au bout ! L’action est au rendez-vous et s’enchaîne à un rythme fou qui ne nous laisse pas le temps de souffler ! Pas moyen de lâcher le livre avant de l’avoir fini ! Le final nous prend par surprise, comme c’est de coutume chez Coben ! Vous aimez l’inattendu ? Alors n’hésitez pas, lancez-vous, c’est le moment ! 😉

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 9.5 / 10

 

 

 

Publicités

« A découvert »

 

[CHRONIQUE N°26] A découvert

Harlan Coben

 

9782265092501

Hellooo ! Aujourd’hui, je vous donne mon avis sur mon tout premier livre d’Harlan Coben.

Résumé :

« Depuis la mort de son père, le jeune Mickey Bolitar habite chez son oncle, Myron. Une cohabitation d’autant plus délicate que Mickey a de qui tenir : forte tête, impulsif, obstiné, aucun doute, il appartient bien au clan. Alors quand l’adolescent voit disparaître, du jour au lendemain, sa nouvelle petite amie, il se lance tête baissée en territoire inconnu, à découvert…« 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Autant être franche avec vous, ce livre ne m’attirait pas franchement au départ ! Ma mère l’a pourtant adoré et me l’a conseillé et, dans un même temps, mon père aime beaucoup cet auteur. Alors je me suis dit : « Pourquoi pas ? » ! Et c’est comme ça que je me suis lancée dans la lecture de ce livre et je ne l’ai pas regretté, loin de là !

Mickey Bolitar, bientôt 16 ans, a une passion : le basket, qu’il partage avec son oncle, Myron. Enfin « partager » n’est peut-être pas le bon mot, étant donné leur relation depuis la mort de Brad, le père de Mickey et frère de Myron. Le basket, c’est toute sa vie : il en fait depuis tout petit et y trouve un grand réconfort quand il s’agit de chasser les idées noires. Eh oui, Mickey en a bien besoin en ce moment : entre la mort récente de son père, sa mère qui suit un programme de désintoxication et sa petite amie qui disparait brusquement, il ne sait plus où donner de la tête. Et ça ne s’arrange pas : une vieille femme aux allures de sorcière l’aborde en pleine rue alors qu’il rentrait chez lui et lui annonce que son père est bien vivant, qu’il n’est pas mort ! Mickey commence à se poser des questions : la disparition d’Ashley, sa petite amie, a-t-elle un lien avec la mort de son père ? Et que vient faire cette vieille femme dans l’histoire ? Y est-elle pour quelque chose ? C’est ce que va tenter de découvrir Mickey au cours de ces 306 pages qui nous tiennent en haleine jusqu’au bout ! Aux côtés d’Emma ( ou Ema comme certains se plaisent à l’appeler ), la jeune fille gothique au grand cœur, et d’Arthur ( Alias Spoon), le fils intello du concierge qui sait tout sur tout ( même des choses dont tout le monde se fiche et qu’il a la manie de balancer comme ça en pleine discussion, du genre :  » Il n’y a que les dindons qui gloussent. Les dindes émettent une espèce de caquètement  » ou  » Tu savais qu’une pieuvre ne pouvait pas transmettre la rage ?  » ), Mickey va se lancer dans une aventure incroyable qui le mènera peut-être vers la réponse à ses questions, qui sait ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J’ai pris énormément de plaisir à lire « A découvert » ! J’ai beaucoup entendu parler de ce fameux Harlan Coben et de ces romans qui, apparemment, sont géniaux ! Autant dire que « A découvert » est à la hauteur de sa réputation !!! Les personnages, surtout Mickey, sont très attachants et on évolue en même temps qu’eux dans l’histoire. Attachants, c’est le moins qu’on puisse dire ! Comment ne pas s’éprendre de ce jeune ado qui n’a plus ses parents, plus rien à quoi s’accrocher ? La réponse, c’est qu’on ne peut tout simplement pas ! On devine derrière ses allures de casse-cou, un garçon au grand cœur qui ne demande qu’a être remarqué et aimé. Casse-cou ? Oui, c’est bel et bien le cas, peut-être un peu TROP même ! J’ai trouvé un peu irréaliste le fait que Mickey se lance tête baissée dans les ennuis et les bagarres sans réfléchir aux conséquences et ce, à plusieurs reprises ! Mais on oublie vite ce petit détail une fois lancé dans ce tourbillon d’événements plus que renversants !

J’ai beaucoup apprécié cette histoire de papillon ( je ne vous en dis pas trop, je ne voudrais pas vous révéler quelque chose d’important sans le faire exprès ! ) qui nous fait remonter jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale et l’Holocauste. On en apprendra un peu plus sur le passé de la mystérieuse femme chauve-souris… et sur celui des parents de Mickey. ( STOOOOP ! J’ai dit que je m’arrêterais là ! ^^)

 

Pour conclure…

Ce bouquin a été pour moi une découverte très plaisante que j’ai dévoré en un rien de temps, tellement j’étais prise dans l’histoire ! La fin nous donne l’envie irrépressible de lire la suite ( que j’ai déjà commencé et je vous réserve une chronique très positive pour plus tard ! 😉 ).

–> En bref, un roman que je conseille fortement !

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MA NOTE : 9 / 10

( On se retrouve très vite avec une nouvelle chronique sur la suite de ce roman  » A quelques secondes près » ! Ciao ! ^^ )

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et je vous laisse un p’tit extrait en bonus qui m’a bien fait rire :

« – Nous sommes mineurs. Si vous nous arrêtez, vous devez d’abord appeler nos parents ou notre responsable légal.

– Impossible, a rétorqué Taylor, la bouche tordue. Ton père est trop occupé à manier sa brosse pour récurer les chiottes.

– Il n’utilise pas de brosse, a rétorqué Spoon. Il utilise la tête de votre mère.

Oh, bon sang ! Les yeux de Taylor se sont révulsés. Son visage a viré à l’écarlate, comme s’il faisait une attaque. Il a serré les poings. Sans se démonter, Spoon a remonté ses lunettes. »

( Bien joué Spoon ! Quelle répartie ! Mais perso, j’aurais pas osé, moi, devant un flic… )

 

« Créance de sang »

[CHRONIQUE N°9] Créance de Sang

Michael Connelly

Bonjour à tous !

Après avoir lu « L’appel de l’ange » de Guillaume Musso (que j’ai fortement apprécié et dont l’avis est sur ce blog), je suis devenue tellement fan de ce genre que j’ai continué sur ma lancée et quoi de mieux qu’un Michael Connelly pour découvrir les romans policiers ? 😉

000297089Allez, sans vous faire attendre plus longtemps, je commence avec le résumé : « L’ex-agent du FBI Terry McCaleb est à peine remis d’une greffe de cœur quand une inconnue, Graciela Rivers, vient le voir sur le bateau où il se repose et le somme d’enquêter sur la mort d’une certaine Gloria Torres, abattue à bout portant et de sang-froid par un tueur masqué, dans une épicerie de Los Angeles. Agacé par l’aplomb de la jeune femme, McCaleb refuse. Mais Graciela insiste et se trouble. Elle lui révèle soudain que Gloria Torres n’est autre que sa propre sœur, et que c’est son cœur qui bat sous l’énorme cicatrice qu’il a encore en travers de la poitrine : cette enquête, Terry McCaleb la lui doit. »

****************************************************************

Ce roman est passionnant et l’auteur est, on peut le dire, le maître du suspens ! En effet, il se débrouille pour que, à chaque chapitre, il faut qu’on lise le suivant sous peine de se remuer les méninges et essayer de deviner la suite toute la nuit ! (croyez-moi, j’en ai fait l’expérience…)

Terry McCaleb est un ancien agent du FBI et après son opération au cours de laquelle on lui a greffé un cœur, il décide de prendre sa retraite et de se reposer sur son bateau. Mais quand Graciela Rivers débarque et lui demande d’enquêter sur la mort de Gloria Torres, il ne se doutait pas à quel point sa vie allait être changée…Car le cœur qui bat sous la poitrine de McCaleb n’est autre que celui de Gloria, la sœur de Graciela qui est morte assassinée ! A partir du moment où il sait cela, il se lance sans le savoir dans une course poursuite effrénée et palpitante qui lui fera courir bien des risques par la suite. D’autant plus qu’il n’est pas encore tout à fait remis de son opération…

Réussira-t-il à démasquer l’assassin ? Ou succombera-t-il aux obstacles que le meurtrier placera au travers de sa route ? La réponse dans le livre ! 🙂

****************************************************************

« Bon, OK, mais c’est quoi ton avis ? »

L’intrigue est plus que présente et est pleine de rebondissements et le personnage principal est très attachant ! J’ai, du coup, beaucoup envie de voir l’adaptation au cinéma de Clint Eastwood (eh ouais, c’est pas rien quand même !). Donc voilà, pas déçue du tout par ce livre et décidée à lire les autres roman de Connelly ! 🙂

****************************************************************

Et un extrait pour terminer :

« -Tu aimes les policiers ?
– Pourquoi aurais-je envie de lire des trucs complètement inventés alors que j’ai le nez dans le réel et que je ne supporte pas ce que je vois ?
(…)
-Ce n’est pas le même univers. Tout y est bien ordonné, le bien et le mal sont clairement définis, le méchant récolte ce qu’il mérite, le héros brille et tout se dénoue parfaitement à la fin. Bel antidote au monde réel, non ?
– Mais rasoir.
-Non, rassurant. Et maintenant, on va où ? »

****************************************************************

Ma note : 8 / 10

« L’appel de l’ange »

[CHRONIQUE N°7] L’appel de l’ange

Guillaume Musso

Bonjour !

Je n’ai pas pu résister à l’envie de vous faire partager ma nouvelle découverte : Guillaume Musso ! En effet, je lis plutôt des histoires « de filles » ou des romans fantastiques mais, là, j’ai eu envie de me lancer dans Lappel-de-langel’univers de Musso… Qui ne m’a pas déçu ! « L’appel de l’ange » fut un vrai régal pour mes yeux et mon imagination.

Résumé de l’éditeur : « New York. Aéroport Kennedy. Dans la salle d’embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Madeline et Jonathan ne s’étaient jamais rencontrés, ils n’auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco. Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais… »

****************************************************************************************

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie…

Ce roman fut un gros coup de cœur ! L’histoire commence par une petite bousculade dans un aéroport qui, « a priori », n’avait rien d’extraordinaire mais qui va déboucher sur une affaire policière classée depuis bien longtemps qui n’aurait jamais dû ressurgir du passé… Étrange coïncidence : cette affaire semble lier Jonathan et Madeline qui ne s’étaient jamais vu avant leur échange de portable malencontreux. Ils vont, chacun de leur côté, découvrir par curiosité des secrets sur l’autre par l’intermédiaire de leur portable. Des secrets qui auraient dû rester enterrés à jamais. Des secrets qui vont les bouleverser. Et surtout, des secrets qui vont les unir face aux nombreux obstacles qui vont leur barrer la route…

Madeline découvre que Jonathan a dû fermer son prestigieux restaurant à cause de la crise et de la trahison mystérieuse de sa femme. L’instinct de l’ex-policière va reprendre le dessus. Mais va-t-elle réussir à lever le voile sur le mystère qui entoure Jonathan et sa famille ? Pourquoi la femme de Jonathan l’a t-elle trahi alors qu’elle avait tout pour être heureuse ?

De son côté, Jonathan en fouillant le portable de la jeune femme, trouve des dossiers sur une affaire policière qui concerne une jeune fille du nom d’Alice Dixon qui aurait pris la fuite. Son cœur a été envoyé à Madeline, la policière chargée de l’enquête, qui va plonger dans une dépression et tenter de se suicider. Mais le plus improbable, c’est que Jonathan a déjà croisé Alice. Et bien après que l’on est retrouvé son cœur… A quoi tout cela peut-il bien rimer ? Pourquoi la mère d’Alice n’a-t-elle prévenu la police qu’une semaine après la fuite de sa fille ? Pourquoi Madeline a-t-elle tenté de se suicider ? Que de questions ! En tout cas, ne comptez pas sur moi pour vous donner la réponse ! 🙂 Eh oui, il vous faudra effectivement le lire pour connaître la suite ! (*Héhé ! J’aime torturer mes lecteurs…*)

J’ai adoré ce roman. Tout au long de la lecture, le suspens est à son comble, c’est le cas de le dire ! Tout pleins de rebondissements, de surprises, d’émotions… Ici, Musso nous montre qu’avec le téléphone portable, ce petit appareil qui nous suit au quotidien, on peut facilement retracer toute la vie du propriétaire. Ainsi, Jonathan a su dénicher le secret de Madeline,  pourtant bien dans son portable (mot de passe compliqué) ! Et c’est aussi comme cela que Madeline a su démasquer la supercherie qui hantait Jonathan jour et nuit. Un autre petit plus, on s’attache très vite à ces deux personnages qui nous touchent par leur tristesse, leur chagrin d’amour, leur façon d’être…
En tout cas, ce livre m’a donné envie de lire les autres romans de Guillaume Musso ! En vous souhaitant une bonne lecture (si vous le lisez !^^) Eh oui, je m’arrête là, pas d’extrait cette fois-ci, car ce serait dommage si je vous en révélais trop ! 😉

***************************************************************************************

Ma note : 8 / 10