Harry Potter – Challenge 1 an pour tout relire ! [7/7]

[CHRONIQUE N°38]

[HARRY POTTER] – CHALLENGE « 1 an pour tout relire ! » [ 7/7 ]

https://i2.wp.com/cms.supadu.com/images/working/s49592/1.jpg

HARRY POTTER AND THE DEATHLY HALLOWS

Bon, l’histoire vous la connaissez tous : un garçon à l’apparence ordinaire apprend soudain qu’il est un sorcier et qu’il est admis à Poudlard, la plus grande école de sorciers jamais connue dirigée par le plus grand sorcier de tous les temps, Dumbledore. Là-bas, il rencontre Ron et Hermione, deux amis qui s’avèreront loyaux et se fait un ennemi : Voldemort (Oups ! Je voulais dire Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ! ) et blablabla… La suite, pas la peine de vous la raconter, vous la savez déjà ! ^^

C’est pourquoi j’ai décidé, comme Marine (), de faire un article sur mes répliques préférées ainsi que mes critiques sur les personnages, les moments-clés de l’histoire…etc au lieu d’un article donnant mon avis, comme je le fais d’ordinaire. Dans le cadre du challenge « 1 an pour tout relire ! » (plus d’info ici ) proposé par , j’ai donc fait un article dans ce genre-là pour les 7 tomes d’ Harry Potter.

Petit changement cette fois-ci : j’ai décidé de finir la saga en VF et non en VO pour pouvoir la finir à temps et réussir le challenge !

 

Et j’ai donc l’honneur de vous dire que j’ai enfin réussi le challenge à seulement 6 jours de la date fatidique ( 15 août ! ). Je ne publie cet article qu’aujourd’hui par manque de temps.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

LES MOMENTS QUI M’ONT MARQUÉS

 

La tombe de James & Lily Potter

 

 

« Il sut au ton de sa voix que, cette fois, c’étaient bien son père et sa mère. Il marcha vers elle en sentant un poids peser sur sa poitrine. C’était la même sensation qu’il avait éprouvée juste après la mort de Dumbledore, un chagrin qui lui écrasait le cœur, lui oppressait les poumons.

La tombe était situé à deux rangées de distance derrière celle de Kendra et d’Ariane. Elle était en marbre blanc, comme celle de Dumbledore, ce qui rendait l’inscription qu’elle portait facilement lisible : elle semblait briller dans le noir. Harry n’eut pas besoin de s’agenouiller, ni même de s’approcher très près pour distinguer ce qui était gravé dans la pierre.

JAMES POTTER, NÉ LE 27 MARS 1960, MORT LE 31 OCTOBRE 1981

LILY POTTER, NÉE LE 30 JANVIER 1960, MORTE LE 31 OCTOBRE 1981

LE DERNIER ENNEMI QUI SERA DÉTRUIT, C’EST LA MORT […]

Les larmes vinrent avant qu’il ait pu songer à les arrêter. Elles coulaient, brûlantes, puis gelaient sur son visage, et d’ailleurs, à quoi bon les essuyer, à quoi bon faire semblant ? Il les laissa ruisseler, les lèvres étroitement serrées, et regarda la neige épaisse qui cachait à ses yeux la tombe où gisaient les dépouilles de Lily et de James, simples ossements à présent, peut-être même poussière, étrangers à la présence si proche de leur fils survivant, dont le cœur continuait de battre grâce à leur sacrifice. […]

Hermione avait à nouveau pris sa main et la serrait étroitement. Il ne pouvait la regarder mais il lui rendit son étreinte, respirant profondément, à grandes bouffées, l’air de la nuit, essayant de se reprendre, de retrouver le contrôle de lui-même. Il aurait dû leur apporter quelque chose mais il n’y avait pas pensé et toutes les plantes du cimetière étaient gelées, sans feuilles. Hermione leva alors sa baguette, décrivit un cercle dans les airs et ils virent éclore devant eux une couronne de Noël. Harry l’attrapa et la déposa sur la tombe de ses parents. »

« Le contact de sa main sur la porte semblait avoir provoqué le phénomène. Un écriteau s’était élevé du sol, sous leurs yeux, à travers un enchevêtrement d’orties et de mauvaises herbes, telle une étrange fleur à la croissance instantanée. En lettres d’or gravées sur le bois, on pouvait lire :

EN CE LIEU, DANS LA NUIT DU 31 OCTOBRE 1981, LILY ET JAMES POTTER PERDIRENT LA VIE. LEUR FILS, HARRY, DEMEURE LE SEUL SORCIER QUI AIT JAMAIS SURVÉCU AU SORTILÈGE DE LA MORT. CETTE MAISON, INVISIBLE AUX MOLDUS, A ÉTÉ LAISSÉE DANS SON ÉTAT DE RUINE COMME UN MONUMENT 0 LA MÉMOIRE DES POTTER ET POUR RAPPELER LA VIOLENCE QUI A DÉCHIRÉ CETTE FAMILLE.

Tout autour de ces mots soigneusement tracés, des inscriptions avaient été ajoutées par d’autres sorcières et sorciers venus voir l’endroit où le Survivant avait échappé à la mort. Certains avaient simplement signé de leur nom en Encre Éternelle, d’autres avaient gravés leurs initiales dans le bois, d’autres encore avaient écrit des messages. Les plus récents, dont l’éclat tranchait sur les autres graffitis magiques accumulés depuis seize ans, exprimaient tous des pensées semblables. « BONNE CHANCE, HARRY, OU QUE TU SOIS. » « SI TU LIS CECI, HARRY, SACHE QUE NOUS SOMMES TOUS DERRIÈRE TOI! » « VIVE HARRY POTTER! »

– Ils n’auraient pas dû écrire sur la pancarte ! s’indigna Hermione.

Mais Harry la regarda avec un sourire rayonnant.

– Au contraire, c’est une idée formidable. Je suis ravi qu’ils l’aient fait. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La mort de Dobby

https://i1.wp.com/images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/78/64/49/19745857.jpg

 

« – Merci Dobby, de m’avoir arrachée de cette cave. Il est tellement injuste que tu aies dû mourir alors que tu étais si bon, si courageux. Je me souviendrai toujours de ce que tu as fait pour nous. J’espère que tu es heureux à présent.

– Adieu, Dobby, murmura Harry.

Il fut incapable d’ajouter autre chose, mais Luna avait déjà tout dit à sa place. Bill brandit sa baguette et le tas de terre accumulé au bord de la tombe s’éleva dans les airs puis retomba dans la fosse, se transformant en un petit tertre rougeâtre.

– Ça ne vous ennuie pas que je reste ici un petit moment ? demanda Harry aux autres. […] Il jeta un regard alentour : de grosses pierres blanches, polies par la mer, entouraient les massifs de fleurs. Il ramassa l’une des plus grosses et la plaça, tel un oreiller, à l’endroit où reposait à présent la tête de Dobby. Il tâtonna ensuite dans sa poche, à la recherche d’une baguette. […] Lentement, à mesure qu’il murmurait ses instructions, de profondes entailles apparurent à la surface de la pierre. Il savait qu’Hermione aurait pu le faire avec plus de netteté, et sans doute plus vite, mais il voulait marquer lui-même l’endroit, tout comme il avait creusé lui-même la tombe. Lorsque Harry se releva, on pouvait lire sur la pierre :

CI-GÎT DOBBY, ELFE LIBRE »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Une heureuse nouvelle

« Quelqu’un cogna à la porte. Toutes les têtes se tournèrent. Fleur sortit en courant de la cuisine, l’air apeurée. Bill se leva d’un bond, sa baguette pointée sur la porte. Harry, Ron et Hermione l’imitèrent. Silencieux, Gripsec se glissa sous la table pour se mettre hors de vue.

– Qui est là ? demanda Bill.

– C’est moi, Remus John Lupin ! lança une voix qui dominait le hurlement du vent.

Harry ressentit une soudaine frayeur. Que s’était-il passé ?

– Je suis un loup-garou, marié à Nymphadora Tonks, et c’est toi, le Gardien du Secret de l Chaumière aux Coquillages, qui m’as donné l’adresse en me demandant de venir en cas d’urgence !

– Lupin, murmura Bill.

Il se précipita vers la porte et l’ouvrit brutalement. Lupin trébucha sur le seuil. Enveloppé dans une cape de voyage, il avait le visage blafard. Il se redressa, regarda dans la pièce pour voir qui était là, puis s’écria :

– C’est un garçon ! Nous l’avons appelé Ted comme le père de Dora !

[…] Il contourna la table à grands pas et serra Harry dans ses bras.

– Tu veux bien être le parrain ? lui demanda-t-il en relâchant son étreinte.

– M… Moi ? balbutia Harry.

– Oui, toi, bien sûr, Dora est tout à fait d’accord, on ne peut pas trouver mieux.

– Je… Oui… ça alors…

Harry se sentait submergé, abasourdi, ravi. »

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ron & Hermione ❤

 

https://thoughtcatalog.files.wordpress.com/2014/02/ron-hermione-kiss.gif?w=480&h=192

 

– Attendez un peu, s’exclama brusquement Ron. On a oublié quelqu’un !

– Qui ? s’étonna Hermione.

– Les elfes de maison. Ils doivent tous être dans les cuisines, non ?

– Non, répondit Ron avec gravité. Je veux dire que nous devrions les évacuer, eux aussi. Nous ne voulons pas de nouveaux Dobby, n’est-ce pas ? Nous ne pouvons leur donner l’ordre de mourir pour nous…

Il y eut un grand fracas lorsque les crochets de Basilic tombèrent en cascade des bras d’Hermione. Se ruant sur Ron, elle lui passa les bras autour du cou et l’embrassa en plein sur la bouche. A son tour, Ron lâcha ses crochets et le balai qu’il tenait entre les mains et lui rendit son baiser avec tant de fougue qu’il la souleva de terre.

– C’est vraiment le moment ? interrogea Harry d’une voix timide.

Voyant que sa question n’avait d’autre effet que de resserrer l’étreinte de Ron et d’Hermione qui se balançaient en s’embrassant, il haussa le ton :

– Hé ! Il y a une guerre en cours !

Ils s’écartèrent un peu l’un de l’autre tout en restant enlacés.

– Je sais, mon vieux, répliqua Ron qui avait l’air d’avoir reçu un Cognard sur l’occiput, mais justement : c’est maintenant ou jamais, tu ne crois pas ? »

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Rappelez-moi de ne jamais énerver Mrs Weasley…

https://i0.wp.com/auto.img.v4.skyrock.net/2347/77772347/pics/3022324784_1_2_VD3ubqR1.gif

 

« A une cinquantaine de mètres de Voldemort, Bellatrix continuait de se battre, elle aussi. Comme son maître, elle faisait face à trois adversaires à la fois : Hermione, Ginny et Luna, qui livraient un combat acharné. Mais Bellatrix les égalait en fore et l’attention de Harry fut détournée par un sortilège de mort qui passa à deux centimètres de Ginny et faillit la tuer… Il changea alors de direction, se précipitant vers Bellatrix plutôt que Voldemort, mais à peine avait-il fit quelques pas qu’il fut poussé de côté.

– PAS MA FILLE,  ESPÈCE DE GARCE !

Tout en courant, Mrs Weasley se débarrassa de sa cape pour avoir les mains plus libres. Bellatrix pivota sur ses talons et éclata d’un grand rire en voyant sa nouvelle adversaire.

– ÉCARTEZ-VOUS ! cria Mrs Weasley aux trois filles.

Dans un grand mouvement de la baguette, elle engagea le combat. Harry regarda avec un mélange de terreur et d’allégresse la baguette magique de Molly Weasley tournoyer, cingler, fendre l’air. Le sourire de Bellatrix Lestrange s’évanouit, se transformant en rictus. Des traits de lumière jaillissaient des deux baguettes, le sol autour des deux sorcières était brûlant, craquelé. Les deux femmes se livraient un duel à mort.

– Non ! s’exclama Mrs Weasley lorsque plusieurs élèves se ruèrent à sa rescousse. Reculez ! Reculez ! Elle est à moi ! […]

– Qu’arrivera-t-il à tes enfants quand je t’aurais tuée ? railla Bellatrix, aussi démente que son maître, faisant des bonds pour éviter les maléfices qui dansaient autour d’elle. Quand maman sera partie de la même manière que Freddie ?

– Tu… ne… toucheras… plus jamais… à nos… enfants ! hurla Mrs Weasley.

Bellatrix éclata de rire, du même rire exultant qu’avait eu son cousin Sirius avant de basculer en arrière à travers le voile, et soudain Harry sut ce qui allait se produire. Le maléfice de Molly passa sous le bras tendu de Bellatrix et la frappa en pleine poitrine, juste au-dessus du coeur. Le sourire jubilant de Bellatrix se figea, ses yeux semblèrent sortir de leurs orbites. En une fraction de seconde, elle comprit ce qui était arrivé, avant de basculer et de s’abattre sur le sol. »

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’HABITUELLE PHRASE PHILOSOPHIQUE DE DUMBLEDORE POUR CLORE LE LIVRE

 

« Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n’est pas réel ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voilà, cet article s’achève ici et est donc le dernier du challenge. Ça a été un plaisir pour moi de le faire en votre compagnie !

Encore un grand merci à Marine (si jamais tu passes par là!^^) pour avoir eu cette idée géniallissime !

photo1

Bye !

TOME 1

TOME 2

TOME 3

TOME 4

TOME 5

TOME 6

Publicités

Harry Potter – Challenge 1 an pour tout relire ! [6/7]

[CHRONIQUE N°37]

[HARRY POTTER] – CHALLENGE « 1 an pour tout relire ! » [ 6/7 ]

https://i2.wp.com/img6a.flixcart.com/image/book/5/8/3/harry-potter-and-the-half-blood-prince-400x400-imadhffgcbtgcze9.jpeg

HARRY POTTER AND THE HALF-BLOOD PRINCE

Bon, l’histoire vous la connaissez tous : un garçon à l’apparence ordinaire apprend soudain qu’il est un sorcier et qu’il est admis à Poudlard, la plus grande école de sorciers jamais connue dirigée par le plus grand sorcier de tous les temps, Dumbledore. Là-bas, il rencontre Ron et Hermione, deux amis qui s’avèreront loyaux et se fait un ennemi : Voldemort (Oups ! Je voulais dire Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ! ) et blablabla… La suite, pas la peine de vous la raconter, vous la savez déjà ! ^^

C’est pourquoi j’ai décidé, comme Marine (), de faire un article sur mes répliques préférées ainsi que mes critiques sur les personnages, les moments-clés de l’histoire…etc au lieu d’un article donnant mon avis, comme je le fais d’ordinaire. Dans le cadre du challenge « 1 an pour tout relire ! » (plus d’info ici ) proposé par , je ferais un article dans ce genre-là pour les 7 tomes d’ Harry Potter ( si j’ai le temps de tous les lire avant le 15 août! ).

Petit changement cette fois-ci : j’ai décidé de finir la saga en VF et non en VO pour pouvoir la finir à temps et réussir le challenge !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

HARRY & GINNY

 

« – Quid agis? dit-il timidement à la grosse dame en se demandant ce qui l’attendait de l’autre côté.
Avec une expression impénétrable, elle répondit:
– Vous verrez bien.
Puis elle pivota.
Le tumulte d’une fête explosa derrière elle. Harry ouvrit de grands yeux tandis que des cris saluaient son apparition. Des mains l’attrapèrent et le tirèrent à l’intérieur de la salle.
– On a gagné! hurla Ron qui avait surgit devant lui en brandissant la coupe d’argent sous son nez. On a gagné! Quatre cent cinquante à cent quarante! On a gagné!
Harry tourné la tête et vit Ginny courir vers lui. Elle se jeta dans ses bras, le visage résolu, le regard flamboyant. Alors, sans réfléchir, sans l’avoir prévu, sans se soucier des cinquante personnes qui les regardaient, Harry l’embrassa.
Au bout d’un long moment – il n’avait plus la notion du temps, il pouvait s’être passé une demi-heure ou même plusieurs jours sous un soleil radieux -, ils relâchèrent leur étreinte. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

BREVET UNIVERSEL
DE SORCELLERIE ÉLÉMENTAIRE

BREVET UNIVERSEL
DE SORCELLERIE ÉLÉMENTAIRE

Le candidat est admis s’il obtient l’une des notes suivantes:
Optimal (O)
Effort exceptionnel (E)
Acceptable (A)

Le candidat est recalé s’il obtient l’une des notes suivantes:
Piètre (P)
Désolant(D)
Troll (T)

HARRY POTTER JAMES A OBTENU:
Astronomie:A
Soins aux créatures magiques:E
Sortilèges:E
Défense contre les Forces du Mal: O
Divination: P
Botanique: E
Histoire de la magie: D
Potions: E
Métamorphose: E

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

« L’HOMME DE DUMBLEDORE JUSQU’AU BOUT »

 

 

« – Il m’a accusé d’être « l’homme de Dumbledore jusqu’au bout ».[Harry]

– Quelle grossièreté de sa part. [Dumbledore]

– Je lui ai répondu que c’était vrai.

Dumbledore ouvrit la bouche, comme s’il allait parler, puis la referma. […] Très gêné, Harry se rendit soudain compte que les yeux bleus et brillants de Dumbledore paraissaient un peu humides et il baissa aussitôt le regard sur ses genoux. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Mr WEASLEY

 

« – Vais-je enfin apprendre où vous avez disparu, Ron, Hermione, et toi, pendant vous étiez censés vous trouver dans l’arrière-boutique ?
– Comment avez-vous…
– Harry, s’il te plaît, tu parles à l’homme qui a élevé Fred et George. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’HABITUELLE PHRASE PHILOSOPHIQUE DE DUMBLEDORE POUR CLORE LE LIVRE

 

« Tant qu’ils se contentent de flotter paisiblement autour de nous, il n’y a rien à craindre d’un cadavre, Harry, tout comme il n’y a rien à craindre de l’obscurité. Lord Voldemort qui, bien entendu, craint secrètement l’un et l’autre, ne serait pas d’accord avec cette affirmation. Mais une fois de plus, il révèle son manque de sagesse. C’est l’inconnu qui nous fait peur quand nous contemplons la mort ou l’obscurité, rien d’autre »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voilà, cet article s’achève ici !

On se retrouve très bientôt dans un nouvel article pour suivre les aventures de notre petit sorcier préféré dans le tout dernier tome HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT !

photo

Bye !

TOME 1

TOME 2

TOME 3

TOME 4

TOME 5

Harry Potter – Challenge 1 an pour tout relire ! [5/7]

[CHRONIQUE N°36]

[HARRY POTTER] – CHALLENGE « 1 an pour tout relire ! » [ 5/7 ]

https://i0.wp.com/harrypotterfanzone.com/wp-content/2009/06/ootp_signature.jpg

HARRY POTTER AND THE ORDER OF THE PHOENIX

Bon, l’histoire vous la connaissez tous : un garçon à l’apparence ordinaire apprend soudain qu’il est un sorcier et qu’il est admis à Poudlard, la plus grande école de sorciers jamais connue dirigée par le plus grand sorcier de tous les temps, Dumbledore. Là-bas, il rencontre Ron et Hermione, deux amis qui s’avèreront loyaux et se fait un ennemi : Voldemort (Oups ! Je voulais dire Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ! ) et blablabla… La suite, pas la peine de vous la raconter, vous la savez déjà ! ^^

C’est pourquoi j’ai décidé, comme Marine (), de faire un article sur mes répliques préférées ainsi que mes critiques sur les personnages, les moments-clés de l’histoire…etc au lieu d’un article donnant mon avis, comme je le fais d’ordinaire. Dans le cadre du challenge « 1 an pour tout relire ! » (plus d’info ici ) proposé par , je ferais un article dans ce genre-là pour les 7 tomes d’ Harry Potter ( si j’ai le temps de tous les lire avant le 15 août! ).

Petit changement cette fois-ci : j’ai décidé de finir la saga en VF et non en VO pour pouvoir la finir à temps et réussir le challenge !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

PERSONNAGE PRÉFÉRÉ

Hermione

https://i0.wp.com/images1.fanpop.com/images/photos/2600000/Ron-Hermione-Screencaps-Order-of-the-Phoenix-romione-2633905-1280-528.jpg

 

Eh bien oui, rien de très original cette fois mais Hermione est bel et bien mon personnage préféré dans ce tome ! Ses piques sont hilarantes et ses chamailleries avec Ron me font toujours sourire 🙂

 

« Hermione les regarda tous les deux avec une expression proche de la pitié.

– Vous ne comprenez donc pas ce que Cho peut ressentir en ce moment ? demanda-t-elle.

– Non, répondirent Harry et Ron d’une même voix. […]

– Eh bien, évidemment, elle est très triste à cause de la mort de Cédric. En plus, je pense qu’elle ne sait plus très bien où elle en est parce qu’elle aimait Cédric et que maintenant elle aime Harry sans arriver à déterminer qui elle aime le plus. Ensuite, elle se sent coupable en pensant que c’est une insulte à la mémoire de Cédric d’embrasser Harry et elle se demande ce que les autres vont penser d’elle si elle se met à sortir avec lui. D’ailleurs, elle n’arrive sans doute pas à définir ses sentiments pour Harry parce que c’est lui qui se trouvait avec Cédric quand il est mort et donc, tout cela est très embrouillé et très douloureux. Ah oui, il faut ajouter qu’elle a peur d’être exclue de l’équipe de Quidditch de Serdaigle parce qu’elle vole très mal en ce moment.

Un silence un peu étonné accueillit ce discours.

– Il est impossible de ressentir tout ça à la fois sans exploser, dit enfin Ron.

– Ce n’est pas parce que tu as la capacité émotionnelle d’une cuillère à café qu’il en va de même pour tout le monde, dit Hermione d’un ton féroce en reprenant sa plume. »

 

La dernière réplique d’Hermione est très certainement l’une de mes répliques préférées ! XD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

LE DÉPART SPECTACULAIRE ET HILARANT DES JUMEAUX WEASLEY

 

 

 » – Très bien, Argus, dit Ombrage. Vous deux, ajouta-t-elle en regardant Fred et George, vous allez voir ce qui arrive dans mon école aux canailles de votre espèce.

– Eh bien, moi, je crois qu’on ne va rien voir du tout, répliqua Fred.

Il se tourna vers son frère jumeau.

-George, dit-il, je pense que nous n’avons plus l’âge de faire des études à plein temps.

– Oui, c’est bien ce qu’il me semblait, répondit George d’un ton léger.

– Le moment est venu d’exercer nos talents dans le monde réel, tu ne crois pas ? reprit Fred.

– Sans aucun doute, approuva son frère.

Et avant que le professeur Ombrage ait pu dire un mot, ils levèrent leurs baguettes et s’écrièrent d’une même voix :

Accio balais !

Harry entendit un grand bruit quelque part dans le château. Il jeta un coup d’œil sur sa gauche et eut tout juste le temps de se baisser. Les balais de Fred et George, l’un traînant toujours derrière lui la lourde chaîne et le piton de fer auquel Ombrage les avait attachés, fonçaient dans le couloir en direction de leurs propriétaires légitimes. Ils virèrent sur leur gauche, plongèrent le long de l’escalier et s’arrêtèrent net devant les jumeaux. […]

– Au plaisir de ne plus vous revoir, dit Fred au professeur Ombrage en passant une jambe par-dessus le manche de son balai.

– Oui, ne vous donnez pas la peine de prendre de nos nouvelles, ajouta George qui enfourcha également le sien.

Fred jeta un regard circulaire aux élèves rassemblés en une foule attentive et silencieuse.

– Si quelqu’un a envie d’acheter un Marécage Portable semblable à celui dont nous avons fait la démonstration là-haut, rendez-vous au 93, Chemin de Traverse, chez Weasley, Farces pour Sorciers facétieux, dit-il d’une voix sonore. Nos nouveaux locaux !

– Réduction spéciale pour les élèves de Poudlard qui jurent d’utiliser nos produits pour se débarrasser de cette vieille grenouille, ajouta George en montrant du doigt le professeur Ombrage.

– ARRÊTEZ-LES ! hurla Ombrage d’une voix suraiguë.

Mais il était trop tard. Tandis que la Brigade Inquisitoriale s’avançait vers eux, Fred et George décollèrent d’un coup de pied […] Fred se retourna vers l’esprit frappeur qui voletait à sa hauteur au-dessus de la foule.

– Rends-lui la vie infernale à cette vieille folle, Peeves, lança-t-il.

Et Peeves, que Harry n’avait encore jamais vu obéir à l’ordre d’un élève, ôta de sa tête son chapeau en forme de cloche et se mit au garde-à-vous devant Fred et George qui firent demi-tour sous les applaudissements nourris de a foule avant de s’élancer au-dehors dans le ciel étincelant du crépuscule. »

Je crois que Fred et George font aussi partis de mes personnages préférés, ils sont sans aucun doute ceux qui me font le plus rire !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

QUAND FRED ET GEORGE DÉCIDENT DE SEMER LA PAGAILLE

(même en étant partis !)

 

« Dans le même temps, on eut une idée du nombre impressionnant de boîtes à Flemme que Fred et George avaient réussi à vendre avant de partir. Il suffisait à Ombrage d’entrer dans sa classe pour que se multiplient les évanouissements, les vomissements, les fièvres violentes ou les saignements de nez. Hurlant de rage, elle essayait de remonter à la source des mystérieux symptômes mais les élèves s’obstinaient à lui répondre qu’ils souffraient simplement d’ « ombragite chronique ». […]

Mais même les adeptes de la boîte à Flemme ne pouvaient rivaliser avec le maître du chaos, Peeves, qui semblait avoir pris très à cœur les dernières paroles prononcées par Fred avant son départ. Dans des caquètements démentiels, il volait à travers toute l’école en renversant des tables, surgissant des tableaux noirs, projetant à terre statues et vases. A deux reprises, il enferma Miss Teigne à l’intérieur d’une armure, dont elle fut délivrée, dans un concert de miaulements, par le concierge furieux. […] Il inonda le deuxième étage en ouvrant tous les robinets des salles de bains, jeta un sac de tarentules au milieu de la Grande Salle pendant le petit déjeuner et, dans ses moments de repos, voletait derrière Ombrage des heures durant, en lançant des bruits grossiers à chaque fois qu’elle essayait de parler.

En dehors de Rusard, personne, parmi le personnel, ne remuait le petit doigt pour aider Ombrage. Une semaine après le départ de Fred et George, Harry vit le professeur McGonagall passer devant Peeves, occupé à détacher du plafond un lustre de cristal, et aurait juré l’avoir entendue dire du coin des lèvres à l’esprit frappeur : « Il faut dévisser dans l’autre sens. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

LA FUITE DE DUMBLEDORE

Cornelius Fudge : – Vous allez maintenant être escorté jusqu’au ministère où une inculpation officielle vous sera notifiée, puis vous serez envoyé à Azkaban en attendant le procès !
– Ah oui, bien sûr, dit Dumbledore avec douceur, je pensais bien que nous allions en arriver cette petite difficulté.
– Une difficulté ? s’étonna Fudge, la voix toujours vibrante de bonheur. Je ne vois aucune difficulté là-dedans, Dumbledore!
– Eh bien, moi, si, je le crains, répondit Dumbledore sur un ton d’excuse.
– Ah, vraiment ?
– Voilà… Il semble que vous entreteniez l’illusion selon laquelle je serais disposé à obéir… Quelle est la formule, déjà ? Ah, oui… sans opposer de résistance. Or je crois bien que je vais en opposer une, justement. Car, voyez-vous, Cornelius, je n’ai aucune intention de me laisser envoyer à Azkaban. Oh, bien sûr, je pourrais, m’en évader, mais quelle perte de temps, et, très franchement, il y a tant de choses plus utiles que j’aimerais mieux faire à la place.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’HABITUELLE PHRASE PHILOSOPHIQUE DE DUMBLEDORE POUR CLORE LE LIVRE

 

 

« En vérité, ton incapacité à comprendre qu’il existe des choses bien pire que la mort a toujours constitué ta plus grande faiblesse… » ( à Voldemort)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voilà, cet article s’achève ici !

On se retrouve très bientôt dans un nouvel article pour suivre les aventures de notre petit sorcier préféré dans HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG-MÊLÉ !

photo

Bye !

TOME 1

TOME 2

TOME 3

TOME 4

 

Harry Potter – Challenge 1 an pour tout relire ! [4/7]

[CHRONIQUE N°35]

[HARRY POTTER] – CHALLENGE « 1 an pour tout relire ! » [ 4/7 ]

https://i2.wp.com/cms.supadu.com/images/working/s49517/1.jpg

HARRY POTTER AND THE GOBLET OF FIRE

Bon, l’histoire vous la connaissez : un garçon à l’apparence ordinaire apprend soudain qu’il est un sorcier et qu’il est admis à Poudlard, la plus grande école de sorciers jamais connue dirigée par le plus grand sorcier de tous les temps, Dumbledore. Là-bas, il rencontre Ron et Hermione, deux amis qui s’avèreront loyaux et se fait un ennemi : Voldemort (Oups ! Je voulais dire Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ! ) et blablabla… La suite, pas la peine de vous la raconter, vous la savez déjà ! ^^

C’est pourquoi j’ai décidé, comme Marine (), de faire un article sur mes répliques préférées ainsi que mes critiques sur les personnages, les moments-clés de l’histoire…etc au lieu d’un article donnant mon avis, comme je le fais d’ordinaire. Dans le cadre du challenge « 1 an pour tout relire ! » (plus d’info ici ) proposé par , je ferais un article dans ce genre-là pour les 7 tomes d’ Harry Potter ( si j’ai le temps de tous les lire avant le mois d’août!). Étant donné que je lis la saga en VO, je mettrais toutes mes citations tirées du livre en anglais ! Mais « Don’t worry ! », même si l’anglais n’est pas votre truc, je suis persuadée que vous saurez comprendre ce dont je veux vous parler ! 😉

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

PERSONNAGE PRÉFÉRÉ

Cedric Diggory

https://i0.wp.com/img2.wikia.nocookie.net/__cb20090918145013/harrypotter/fr/images/2/2e/PromoHP4_Cedric3.jpg

Eh oui ! Comme je pense, la plupart des lectrices, Cédric est mon personnage préféré dans ce quatrième volet ! Pourquoi ? eh bien tout simplement parce qu’il est le « vrai » champion de Poudlard, c’est lui qui a été sélectionné (dans les règles, j’entends) et puis il est loyal, il a été très sympa avec Harry pendant le tournoi en lui donnant des tuyaux quant aux épreuves… etc. Bref, comme vous le voyez, les arguments ne manquent pas ! Et je pense que le fait qu’il soit interprété par Robert Pattinson dans le film n’y est pas pour rien ! 🐱

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

MOMENTS PRÉFÉRÉS

La découverte de la Pensine

Je ne sais pas pourquoi mais j’adore ce moment! Sûrement parce que la Pensine de Dumbledore est un objet symbolique de la saga, je ne sais pas. Enfin bon, le fait est que je voulais le mettre dans cet article!

« He wanted to touch it, to find out what is felt like, but nearly four year’s experience of the magical world told him that sticking his hand into a bowl full of some unknown substance was a very stupid thing to do. He therefore pulled his wand out of the inside of his robes, cast a nervous look around the office, looked back at the contents of the basin, and prodded them. The surface of the silvery stuff inside the basin began to swirl very fast.

Harry bent closer, his head right inside the cabinet. The silvery substance had become transparent; it looked like glass. He looked down into it, expecting to see the stone bottom of the basin – and saw instead an enormous room below the surface of the mysterious substance, a room into which he seemed to be looking through a circular window in the ceiling. »

La bataille finale

La bataille finale de ce livre, j’entends! Comment ne pas citer ce passage dans mes moments préférés?

« You won’t ? » said Voldemort quietly, and the Death Eaters were not laughing now. « You won’t say « no » ? Harry, obedience is a virtue I need to teach you before you die… perhaps another little dose of pain? »

Voldemort raised his wand, but this time Harry was ready; with the reflexes born of his Quidditch training, he flung himself sideways onto the ground; he rolled behind the marble headsdtone of Voldemort’s father, and he heard it crack as the curse missed him.

« We are not playing hide-and-seek, Harry », said Voldemort’s soft, cold voice, drawing nearer, as the Death Eaters laughed. « You cannot hide from me. Does this mean you are tired of our duel ? Does this mean that you would prefer me to finish it now, Harry ? Come out, Harry… come out and play, then… it will be quick… it might even be painless… I would not know… I have never died… »

Harry crouched behind the headstone, and knew the end has come. There was no hope… no help to be had. And as he heard Voldemort draw nearer still, he knew one thing only, and it was beyond fear or reason – he was not going to die crouching here like a child playing hide-and-seek; he was not going to die kneeling at Voldemort’s feet… He was going to die upright like his father, and he was going to die trying to defend himself, even if no defence was possible.

Before Voldemort could stick his snake-like face around the headstone, Harry had stood up… He gripped his wand tightly. […] Voldemort was ready. As Harry shouted « Expelliarmus! », Voldemort cried « Avada Kedavra! ».

https://i0.wp.com/images3.wikia.nocookie.net/__cb20070526195217/harrypotter/images/4/44/Priori_Incantatem.jpg

Rita Skeeter : La vengeance d’Hermione

Voilà un moment qui m’a beaucoup fait rire et qui n’apparaît malheureusement pas dans le film. En effet, on découvre ce qu’il advient finalement de Rita Skeeter, l’odieuse journaliste que tout le monde déteste.

« As a matter of fact », added Hermione […],« Rita Skeeter isn’t going to be writing anything at all for a while. Not unless she wants me to spill the beans on her. »

« What are you talking about ? » said Ron.

« I found out how she was listening in on private conversations when she wasn’t supposed to be coming into the the grounds », said Hermione in a rush. […] « Well, it was you, really, who gave me the idea, Harry », she said.

« Did I ? » said Harry, perplexed. « How ? »

« Bugging », said Hermione happily.

« But you said they didn’t work- »

« Oh, not electronic bugs », said Hermione. « No, you see…Rita Skeeter – Hermione’s voice trembled with quiet triumph – is an unregistered Animagus. She can turn – » Hermione pulled a small scaled glass jar out of her bag. « – into a beetle. »

« You’re kidding », said Ron. « You haven’t… She’s not… »

« Oh, yes, she is », said Hermione happily, brandishing the jar at them. […] « I caught her on the window-sill in the hospital wing. Look very closely, and you’ll notice the markings around her antennae are exactly like those foul glasses she wears. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’HABITUELLE PHRASE PHILOSOPHIQUE DE DUMBLEDORE POUR CLORE LE LIVRE

« Souvenez-vous de Cedric. Si, un jour, vous avez à choisir entre le bien et la facilité, souvenez-vous de ce qui est arrivé à un garçon qui était bon, fraternel et courageux, simplement parce qu’il a croisé le chemin de Lord Voldemort. Souvenez-vous de Cedric Diggory. »

https://i2.wp.com/www.linternaute.com/cinema/image_cache/objdbfilm/image/640/9279.jpg

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Voilà, cet article s’achève ici !

On se retrouve très bientôt dans un nouvel article pour suivre les aventures de notre petit sorcier préféré dans HARRY POTTER ET L’ORDRE DU PHÉNIX !

photo

Bye !

Si jamais vous voulez la traduction dans les prochains articles, prévenez-moi, n’hésitez pas !

TOME 1

TOME 2

TOME 3

« La Saga Waterfire – Tome 1 : Deep Blue »

[CHRONIQUE N°29] Waterfire, T.1 : Deep Blue

Jennifer Donnelly

Hello !

Tout d’abord, je vous dois des excuses pour cette longue absence : eh oui, avec la rentrée, c’est pas facile de tout gérer en même temps… Mais enfin, me revoilà avec, aujourd’hui, une nouvelle chronique : Deep Blue, de Jennifer Donnelly !

waterfire-saga,-tome-1---deep-blue-488821-250-400

 » Personne ne se connaît vraiment, avant d’avoir été mis à l’épreuve. « 

 

Résumé :

Ensemble, trouvez les talismans

qui appartenaient aux Six Puissants,

Dissimulés sous des eaux délétères

Suite au duel entre ténèbres et lumière.

Venez à nous, par les mers et les rivières,

Devenez un seul esprit, un seul cœur, à l’unisson

Avant que les eaux et les créatures qui y prospèrent

Soient dévastées par Abbadon !

« Au fin fond de l’océan, plusieurs communautés se partagent les Six Eaux du monde. Certaines sont en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina, fille de la reine de Miromira, s’éveille au matin de ses fiançailles, sa seule préoccupation devrait être de plaire à son promis, le beau prince Mahdi, qu’elle aime déjà secrètement. Pourtant, Serafina ne pense qu’à son cauchemar lui annonçant le retour d’une terrible menace. Ses sombres prémonitions se confirment au cours de la cérémonie, quand un assassin frappe sa mère d’une flèche empoisonnée. Elle doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher qu’éclate une guerre impitoyable. Sa quête conduira à la rencontre de cinq autres sirènes venues de mers exotiques. Ensemble elles mettront au jour une vaste conspiration qui dépasse leurs pires craintes… »

***************************************************************

 Je me sens obligée de parler de la couverture : sûrement l’une des plus belles que j’ai jamais vue ! 😮 Ces tons bleutés m’ont tout de suite attirés et la belle sirène nous donne envie d’en savoir plus sur le contenu du livre ( le fait qu’on ne voie pas son visage la rend mystérieuse et, du coup, je n’avais qu’une envie : dévorer le livre ! 😉 ). Bon, donc il y avait la couverture, mais aussi le sujet, en lui-même : les sirènes, c’est pour moi un sujet fascinant et c’est toujours intéressant de voir les angles sous lesquels elles sont abordées par les auteurs ! Par exemple, si vous avez vu ma chronique sur la série Attirance ( ici et si ce n’est pas le cas! 😉 ), les sirènes ont une nature cruelle et se servent des humains ; ici, c’est l’exact opposé : les sirènes sont recluses dans leur monde sous la mer et n’ont aucun contact avec les humains.

On a ici affaire à une jeune et belle sirène, Serafina, princesse du royaume de Miromira. Elle se prépare à passer le test qui lui annoncera si elle est digne d’être héritière ou non et donc de diriger le royaume de sa mère par la suite. Si elle devient héritière, elle devra s’engager à passer le reste de sa vie avec le prince qu’on lui a destiné. Et là, grosse surprise pour moi ! J’étais persuadée que j’allais avoir la jeune fille typique qui se rebelle contre sa destinée… mais non ! Serafina est en fait dès le début très amoureuse du prince Mahdi. Cependant, le matin du jour où elle doit passer ce test et gérer son stress grandissant, elle est préoccupée par autre chose : en effet, le cauchemar qu’elle a fait la nuit-même, la hante et il semble sonner comme une prédiction… Ce sentiment ne fait qu’augmenter quand, lors de la cérémonie tant attendue, une attaque a lieu et sème alors le chaos dans son royaume… Et si la femme de son rêve n’était justement pas un rêve ? Et si son appel à l’aide avait un rapport avec cette attaque ? Pour sauver les gens qu’elle aime, Serafina se lance dans une quête non sans danger qui va dépasser tout ce qu’elle pouvait imaginer…

Serafina a été, je trouve, un personnage très intéressant à découvrir : bien qu’un peu naïve et peu sûre d’elle au départ, on la voit mûrir au fur et à mesure des épreuves qu’elle traverse et devient petit à petit plus confiante et plus apte à prendre des décisions. Son personnage prend de l’ampleur au fil des pages et je suis curieuse de voir ce qu’il adviendra d’elle par la suite.

La fin nous laisse présager une suite car l’histoire est loin d’être finie : Serafina est maintenant accompagnée de sirènes fidèles prêtes à tout pour sauver leur monde d’un monstre assoiffé de sang… La suite dans le tome 2 ! 😉

***************************************************************

Ma note : 8 / 10

« Le cercle des 17 »

[CHRONIQUE N°25] Le Cercle des 17 (Épreuves non corrigées!)

Richard Paul Evans

 

IMG_0051-1

 

Coucou ! Je vous présente aujourd’hui un livre, découvert par hasard, que j’ai plutôt bien aimé !

RÉSUMÉ :

« Michael Vey possède des super pouvoirs. D’un seul geste, il peut envoyer des décharges électriques de plusieurs milliers de volts. Pratique, quand on est harcelé par les caïds du lycée et atteint de tics embarrassants… Michael se croit seul… avant de découvrir que Taylor, ravissante pom-pom girl, est elle aussi « électrique ». À peine commencent-ils à comprendre leur secret qu’une mystérieuse organisation, convoitant les pouvoirs des deux adolescents, les prend en chasse… »

Par où commencer ?

D’abord, j’ai trouvé certains personnages très marrants ( surtout Ostin ) et l’histoire conserve un bon rythme du début à la fin ; pas de place à l’ennui ! Le livre se lit très bien mais je l’ai trouvé peut-être un peu trop… enfantin, dans le sens où ce livre doit surtout être destiné à des jeunes de moins de 14 ans, je dirais !

Michael est le souffre-douleur de son lycée. Il pourrait se défendre mais cela voudrait dire qu’il devrait se mettre à jour ! En effet, il possède des pouvoirs pour le moins étranges : Michael est capable d’envoyer des décharges électriques d’une puissance qui va au-delà de tout ce que l’on peut imaginer ! Mais il doit garder cela secret, pour sa propre sécurité et celle de sa mère. Mais, un jour, il se retrouve dans l’obligation de les utiliser quand les caïds de son lycée le menacent pour la énième fois et c’est ainsi que Taylor, une pom-pom girl témoin de la scène, se rend compte qu’ils ont les mêmes pouvoirs ! Accompagnés d’Ostin, le meilleur ami de Michael, ils vont fonder un club pour essayer de mieux comprendre leurs origines. Mais voilà, ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que le mystérieux secret entourant leur naissance va leur attirer des ennuis car ils sont maintenant traqués…

Bien que les personnages soient assez attachants, je les ai trouvé, paradoxalement, très peu approfondis. Pour moi, Ostin correspond beaucoup au cliché du meilleur ami qui aime manger, très transparent par rapport au héros principal, mais très intelligent ! Je ne sais pas vous, mais ce personnage, je l’ai déjà retrouvé dans plusieurs romans ! Mais j’ai apprécié sa manie de foncer tête baissée dans les ennuis pour protéger son meilleur ami.

Comme je l’ai déjà dit, le rythme est entrainant mais les problèmes ont tendance à se résoudre vite et trop facilement. J’ai néanmoins bien aimé le fait que derrière un problème résolu se trouvait toujours un autre problème encore plus grave et plus difficile à démêler ! Les mots sont relativement simples mais donnent cette envie d’aller toujours plus en avant dans la découverte. 

POUR CONCLURE…

Malgré un roman plutôt destiné à un jeune public, l’histoire se montre entraînante et les personnages attachants, bien que peu recherchés. Les dénouements se font rapidement, TROP rapidement même, mais ils sont nombreux et pimentent un peu l’histoire. Une lecture sympa qui se lit vite mais qui n’a pas spécialement été un coup de cœur.

 

MA NOTE : 5 /10

« Damnés – T.1 », de Lauren Kate

 

[CHRONIQUE N°24] Damnés, T.1

Lauren Kate

 

 

damnes,-tome-1---damnes-95194-250-400

 

Hello ! Une amie m’a prêté ce livre car ça faisait un petit bout de temps que je voulais le lire puisque j’en avais beaucoup entendu parler. Et bien, c’est à se demander comment ce livre à pu faire autant parler de lui ! En effet, j’ai été un peu déçue de ma lecture…

Résumé :

 » Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, , Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux… »

 

Mon avis :

Tout d’abord, je dois dire que la couverture est sublime et j’avoue que c’est en grosse partie pour cela que j’ai voulu livre ce bouquin.

Le livre était toutefois très rapide à lire et le scénario très prévisible ! Le style d’écriture est , je pense, plutôt réservé aux jeunes adolescents et c’est sûrement pour cela que je n’ai pas trop accroché à l’histoire, en elle-même.

 

Du côté des personnages…

Nous avons ici le classique trio amoureux ; il est assez intéressant dans la mesure où Cam et Daniel sont tous deux des garçons qui semblent cacher des choses et qui nous font nous poser des questions jusqu’au bout bien que j’ai trouvé que les personnages sont assez peu recherchés… En effet, le passé des deux garçons n’est pratiquement pas abordée et on ne demande qu’à en savoir plus ! Peut-être est-ce là le but de l’auteur, qui cherche à nous donner l’envie de lire la suite ? En tout cas, si c’est cela… Ça marche ! J’ai très envie de lire la suite de l’histoire car même si elle ne m’a pas franchement emballée, j’aime avoir avoir des réponses à mes questions ! Quant à Luce, j’ai trouvé son personnage un peu terne : elle tombe amoureuse au premier regard, cela m’a paru un peu irréaliste, elle n’a même pas découvert son nouveau lycée qu’elle tombe déjà amoureuse ! De plus, elle est, je trouve, assez immature : il y a quand même deux meurtres dans l’histoire mais, elle, elle reste obsédée par Daniel… Cela vire presque à l’égoïsme !

Les personnages font un peu clichés : Cam, le bad boy charmeur ; Luce, une belle jeune fille innocente qui ne se rend pas compte de sa beauté pure et innocente et qui a deux charmants jeunes hommes à ses pieds ; Arrianne, la rebelle aux airs un peu dingue… Un peu stéréotypés, nan ? Et pas assez exploités et présents !

 

Le décor…

L’ambiance mystérieuse du livre est surtout dû au décor : le cimetière sombre où les élèves sont envoyés faire leurs heures de colle, la forêt aux allures inquiétantes… Tout ces petits détails contribuent énormément à cette ambiance sinistre et menaçante ! Cette dose de suspense est la bienvenue, et ajoute un peu de relief au roman.

 

Pour conclure…

J’ai trouvé l’histoire très bien trouvée mais quelque peu prévisible. Le trio amoureux était assez intéressant mais gâché par le comportement immature de Luce. Les personnages sont tous peu approfondis. Il ressort cependant du livre une ambiance inquiétante qui nous donne envie de continuer et d’en savoir plus ! C’est pourquoi je lirai la suite, en espérant que j’accrocherai un peu plus ! 😉

 

MA NOTE : 5 / 10