« PS : I love you »

[CHRONIQUE N°22] PS : I love You

Cecelia Ahern

 

 

Hello ! Ce livre, ça faisait un p’tit bout de temps que je voulais le lire et j’ai enfin pu le faire grâce au challenge de la Coupe du Monde des Livres !

9782290344903

…Et j’ai bien fait de le lire ! En effet, ce livre a été pour moi une très belle découverte !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Tout commence par l’histoire d’un couple marié. Tout allait bien, Gerry et Holly filaient le parfait amour, jusqu’au jour où ils apprennent que Gerry est atteint d’une tumeur au cerveau… Par la suite, Gerry succombe à cette maladie incurable et Holly est dévastée par le chagrin et sombre inévitablement dans une profonde déprime. Quelques mois plus tard, lors d’une visite chez ses parents, une surprise attend Holly : Une lettre pour chaque mois de l’année lui est destinée et l’auteur de ces lettres n’est autre que… Gerry ! Ces lettres ( une par mois ) lui dictent de faire la liste des choses qui l’aideront à ré-apprendre à vivre et sont signées : « PS : Je t’aime »… Même après sa mort, Gerry, dans une ultime action, continue de veiller sur Holly avec bienveillance. Ainsi, il va aider sa femme à reprendre sa vie en main. Holly découvre alors une nouvelle vie sans son âme sœur bien plus difficile qu’elle ne l’aurait cru  mais peut-être pas si insurmontable que cela …

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J’ai adoré suivre Holly dans ce dur parcours de la vie, la voir se réveiller d’un long sommeil et se relever. On la voit se transformer, allant de la jeune femme fragile qui pleure tout le temps à la femme courageuse et prête à tout qui a gagné en assurance. Tout en avançant dans l’histoire, on découvre par petits bouts son passé avec Gerry et on comprend mieux son sentiment de solitude et sa volonté d’isolement. On sent qu’il y a eu beaucoup de recherche derrière le personnage d’Holly, que c’est un personnage qui a été très travaillé et approfondi. Elle est à la fois émouvante et cruche, drôle et sensible : elle nous fait craquer, quoi ! Les autres personnages sont, eux aussi, plutôt bien travaillés et très attachants : les deux meilleures amies d’Holly, Sharon et Denise, sont à mourir de rire et Ciara, sa sœur est d’un humour à se rouler par terre ; d’autres sont très émouvants comme Holly bien sûr, mais aussi Richard, son frère renfermé à la vie dure ou Daniel, le beau barman mélancolique qui n’a pas été gâté par la vie non plus et qui va beaucoup se rapprocher d’Holly du fait de leur passé plus ou moins ressemblant.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est le fait que tous les sentiments possibles et inimaginables sont au rendez-vous et on ne s’en lasse pas ! Je suis passée du fou rire aux pleurs, et de la colère à la joie en passant par l’espoir et la tristesse. Ce livre est un magnifique hymne à la vie qui nous montre que, malgré les difficultés, il faut continuer d’avancer, continuer de vivre car tout n’est pas perdu, il y a toujours une once d’espoir en nous qui nous donne le courage de continuer la vie aussi dure soit-elle.

Ce que j’ai trouvé le plus étrange, c’est que le personnage auquel je me suis le plus attaché est Gerry : malgré sa mort, sa présence est omniprésente durant tout le long du livre et, à travers ses lettres et les quelques flash-back, on découvre un homme attentionné qui aimait sa femme plus que tout au monde et je l’ai trouvé très attendrissant et très émouvant. Je n’ai pas pu m’empêcher de verser quelques larmes à certains instants ! Et puis, on a l’impression d’être Holly par moments : à chaque fois qu’elle ouvre une lettre, je me suis retrouvée comme une gamine à me dire : « Mais plus viiiiite !!! Qu’est-ce qu’il peut bien y avoir dans cette lettre? » !  (Si, si, je vous jure, c’est exactement ce que je me suis dit ! XD )

 

Pour conclure…

Comme je l’ai déjà dit, ce roman a été une très belle découverte et m’a beaucoup ému. On se met à la place d’Holly et on se dit : « C’est vrai ça ! Qu’est-ce que je ferais, moi, si l’être que j’aime le plus au monde venait à mourir ? » eh bien, on aurait certainement pas le courage d’Holly, ni sa force d’avancer et c’est pour ça que j’admire ce personnage qui est somme toute très réaliste ! ( oui, j’admire quelqu’un qui n’existe pas ! et alors ? 😛 ) Ce livre nous montre la réalité en face, il nous montre les côtés les plus difficiles de la vie mais aussi ses côtés les plus joyeux.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ma note : 10 / 10

Avec la mention Coup de Cœur !

Coeur

 

Publicités

8 réflexions sur “« PS : I love you »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s