« Gone, Livre 1 »

 

[CHRONIQUE N°11] Gone, T.1

Michael Grant

 

Bonjour à tous !

J’avais très hâte de vous faire partager mon avis sur ce  gros coup de cœur !

grant-michael-pocket-junior-gone2

Bien, commençons par la quatrième de couverture pour un petit avant-gout ! 🙂

« Qui n’a jamais rêvé d’un monde sans adultes ? »

« Imaginez… Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser… Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d’euphorie, les enfants doivent maintenant s’organiser pour survivre. Qui va s’occuper des bébés et des malades ? Comment trouver de la nourriture ? Autant de questions vitales à résoudre en urgence ! « 

   *************************************************************************

Mis à part le fait qu’il arrive qu’on ne comprenne certaines situations qu’en relisant plusieurs fois les passages concernés ( en décortiquant bien les mots, croyez-moi c’est du déjà vécu ! ) , je n’ai strictement rien à reprocher à ce livre !

J’ai tout de suite accroché et me suis très vite attachée aux personnages ( peut-être même plus qu’il ne le faudrait ! ) , à tel point que j’ai déjà hâte de les retrouver dans les prochains tomes !

Par le passé, Sam, un ado de 14 ans a su montrer qu’il était courageux et a gagné la confiance des jeunes de Perdido Beach. Alors, quand tous les adultes disparaissent, c’est vers lui que tous se tournent. Or, diriger un groupe d’enfants apeurés se révèle très difficile… Il faut répartir les tâches, trouver de la nourriture, s’occuper des bébés, des malades, des animaux… Vous l’aurez deviné, c’est la pagaille ! Mais ce n’est pas terminé, certains enfants découvrent qu’ils ont des pouvoirs surnaturels dont Sam. Alors quand un dénommé Caine, affublé d’un pouvoir très puissant, se prenant pour le frère de Sam vient prendre de force la tête de la ville, les enfants paniquent ! Sam est alors confronté à son nouveau pouvoir et s’interroge : que doit-il faire ? Affronter Caine, son soi-disant frère, et se servir de son pouvoir au risque d’y prendre goût et de devenir aussi perfide que ses ennemis ? Ou se rendre et mourir ?

La disparition des adultes survient dès le premier chapitre mais ce que j’ai vraiment aimé, c’est qu’on ne découvre pas le mystère tout de suite. En effet, même à la fin du livre, il reste quelques parts du mystère sur ce mystérieux évènement qui n’est peut-être pas aussi « cool’ qu’on pourrait le penser au premier abord ! Un autre point positif, c’est que malgré le fait de se retrouver dans un contexte peu réaliste, les faits, eux, le sont pourtant bien ! Ce que je veux dire par là, c’est que l’auteur a su penser à tous les petits détails qui font partie du quotidien et on se rend compte que sans papa et maman, sans tous ces adultes qui nous entourent, la vie semble bien plus compliquée ! Par exemple, s’occuper des bébés, des malades, faire à manger et encore toutes ces petites choses qui nous sont vitales bien que l’on ne s’en rendent pas compte !

Ce bouquin m’a fait comprendre l’importance des adultes dans la vie de tous les jours et je m’en rends bien compte que je serais vite morte de faim si personne ne me faisait à manger! :p On prend vite conscience que s’adapter à une vie d’adulte alors qu’on est encore jeune, c’est pas du gâteau !

L’auteur est arrivé à capter mon attention tout au long de la lecture et jamais je ne me suis ennuyée en me disant  » il n’y aucune action ». Eh oui, c’est pourtant ce qu’il m’arrive de penser en lisant d’autre livres … Mais ça c’est une autre histoire!^^ Les différents points de vue s’enchaînent et rythment le récit. Ainsi, l’action est  toujours au rendez-vous. Pas le temps de respirer !  Par contre je m’attendais à quelque chose d’un peu plus grandiose pour la fin et je pensais que les personnages principaux montreraient un peu plus de maturité à laquelle on s’était habitué tout au long de la lecture… Mais ne vous méprenez pas, la fin a quand même quelque chose d’exceptionnel en son genre ( une chose que je vous laisserais le soin de découvrir ! 🙂 ) ! Rassurez-vous, ça n’a en rien gâché la qualité du bouquin !

*************************************************************************

Extrait :

« Le prof parlait de la guerre de Sécession quand, tout à coup, il disparut. Là, sous leurs yeux. Plus personne. Le temps d’un claquement de doigts.
Sam Temple était assis en cours d’histoire, les yeux fixés sur le tableau noir, mais dans sa tête il était loin, sur la plage, avec Quinn. La planche sous le bras, en train de se donner du courage avant le premier plongeon dans les eaux glacées du Pacifique.
Pendant un instant, il crut que son imagination lui jouait des tours. Il avait du rêver les yeux ouverts. […]
        – Il a dû s’en aller, suggéra Mary sans grande conviction.
Edilio, le nouveau que Sam trouvait potentiellement intéressant, lança :
         – Non, ma grande. Pouf. »

*************************************************************************

MA NOTE : 9.5/10

Pas la peine de vous dire qu’on se retrouvera bientôt avec un nouvel avis sur le tome 2 !

Publicités

4 réflexions sur “« Gone, Livre 1 »

  1. JE suis contente qu’il t’ai plu ! J’avais été très étonnée d’autant accrocher à ce bouquin ^^ Il faudrait que je lise très vite les tomes suivant ^^ Très jolie chronique en tout cas !

  2. Pingback: "Gone, Livre 2 : La faim", de Michael Grant | Blogabooks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s